Culture

Comment lire un manga : les conseils ultimes

Le manga, bande dessinée japonaise, connaît un succès phénoménal en France. Mais entre le sens de lecture inversé, les différents genres, le vocabulaire spécifique et les codes graphiques bien particuliers, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver quand on débute dans le monde du manga. Ce guide complet vous donnera toutes les clés pour vous lancer et devenir un lecteur de manga aguerri !

Comprendre le sens de lecture d’un manga

a person painting a picture

La première chose qui frappe quand on ouvre un manga pour la première fois, c’est que le sens de lecture est inversé par rapport aux bandes dessinées occidentales. En effet, on lit les mangas de droite à gauche et de haut en bas.

Cela suit la tradition de lecture japonaise, héritée de l’époque où l’on écrivait au pinceau et à l’encre. Pour faciliter l’écriture pour un droitier, il était plus aisé d’écrire dans ce sens. Par respect pour l’œuvre originale, la plupart des éditeurs français ont choisi de conserver ce sens de lecture.

Heureusement, la transition se fait assez naturellement. Au bout de quelques pages, vous prendrez le réflexe et cette inversion ne vous gênera plus du tout dans votre lecture !

Choisir un manga à lire

Avec des milliers de titres disponibles, le choix du premier manga peut s’avérer complexe. Voici quelques conseils pour vous guider.

Opter pour une série courte ou longue ?

Pour une première lecture, une série courte, de 2 à 5 tomes, peut être idéale :

  • Budget réduit
  • Permet de se familiariser avec les codes du manga
  • Histoire rapide et rythmée

Recommandations de séries courtes :

  • All You Need Is Kill (2 tomes) : militaire bloqué dans une boucle temporelle
  • Orange (5 tomes) : voyage dans le temps via des lettres pour changer le futur

Les séries longues offriront une meilleure immersion, au prix d’un investissement plus important. Parfaites pour qui aime se plonger dans un vaste univers sur la durée :

  • One Piece (100+ tomes) : épopée de pirates à la recherche d’un fabuleux trésor
  • Naruto (70 tomes) : un ninja orphelin cherche à être reconnu par son village

Les catégories de manga

newspapers and comic stand

Les mangas sont classés par catégories en fonction du public visé :

  • Shônen : pour les garçons adolescents, axés action et aventure (ex: Naruto)
  • Shôjo : pour les filles adolescentes, axés romance et vie quotidienne (ex: Orange)
  • Seinen : pour les hommes adultes, thèmes plus matures (ex: Akira)
  • Josei : equivalent seinen pour les femmes adultes
  • Kodomo : pour les enfants

Ces catégories permettent de s’orienter vers les thèmes qui vous intéressent le plus. Ensuite, des sous-catégories appelées «  »étiquettes » » affinent encore plus le genre : action, aventure, histoire d’amour, thriller, etc.

Le style graphique

Autre élément déterminant : le dessin ! Chaque manga a un style propre à son auteur. Avant de vous décider, feuilletez l’album à la librairie ou regardez des aperçus en ligne pour juger si le trait vous plaît. Il existe par exemple :

  • Des styles shônen/shôjo classiques avec de grands yeux ronds expressifs (ex: Naruto)
  • Des graphismes plus réalistes, détaillés et sombres (ex: Monster)
  • Des univers artistiques uniques et décalés (ex: One Punch Man)

Pour un premier manga, mieux vaut peut-être commencer par un dessin traditionnel avant de vous tourner vers des œuvres au trait de caractère bien affirmé.

Comprendre le fonctionnement d’un manga

Scénaristiquement, le manga utilise des codes narratifs proches du cinéma ou de la série TV. On retrouve :

  • Une narration découpée en chapitres et en arcs
  • Le recours aux flashbacks et aux cliffhangers (chute à la fin d’un chapitre pour maintenir le suspense)
  • Des angles de vues variés (plongée, contre-plongée, gros plan…)
  • Une importante caractérisation des personnages

Cependant, le rythme est généralement plus posé. L’auteur prend son temps pour introduire l’univers, développer l’intrigue secondaire et faire évoluer les protagonistes sur de nombreux tomes, avec des moments de pause.

a person holding a bunch of cards

Les incontournables pour tout amateur de manga

Certains titres ont profondément marqué l’histoire du manga. Les avoir lus est presque un passage obligé pour tout fan qui se respecte. En voici 5 qui ont fait date :

  1. Dragon Ball : série d’arts martiaux qui a popularisé le manga en Occident
  2. Akira : récit cyberpunk cultissime adapté en film d’animation
  3. Death Note : thriller surnaturel au concept original et captivant
  4. One Piece : serie phénomène à l’univers foisonnant, qui déchaîne les passions
  5. Monster : chef d’oeuvre psychological angoissant sur la nature du mal

Vous l’aurez compris, le manga ne se limite pas aux gros bras et aux histoires d’amour pour midinettes ! Ce medium offre une incroyable diversité de tons, de genres et de publics.

Guide de survie du vocabulaire manga

Comme tout autre média possédant sa propre culture, le manga s’est forgé au fil des décennies un vocabulaire bien particulier qu’il n’est pas toujours aisé d’appréhender quand on débute.

Voici les termes et expressions incontournables pour parler manga sans passer pour un noob :

  • Shônen / Shôjo / Seinen / Josei : catégories de manga comme expliqué précédemment
  • Sensei : honorifique respectueux pour désigner un mangaka (auteur de manga)
  • Scan : version numérisée amateur d’un manga papier
  • Scanlation : scan traduit de façon amateur en français
  • Arc narratif : ensemble de chapitres développant une storyline précise
  • Filler : arc narratif «  »de remplissage » » n’apportant rien à l’intrigue principale, souvent considéré de qualité moindre
  • Jump : dans le contexte manga, désigne le magazine Weekly Shōnen Jump qui publie les chapitres de One Piece, Naruto etc. en prépublication au Japon
  • Édition collector : édition d’un tome avec des goodies, couverture exclusive etc.
  • Omake : contenu bonus (artworks, infos…) à la fin de certains tomes
  • Spin-off : série dérivée du manga original mettant en scène des personnages secondaires

Il existe de nombreux autres termes techniques autour notamment du processus d’impression et de fabrication ou encore sur le style graphique, mais ceux-ci couvrent l’essentiel pour pouvoir échanger sur vos mangas favoris.

Où acheter des mangas ?

Autrefois cantonnés aux échoppes spécialisées, les mangas envahissent désormais les rayons de la plupart des librairies et grandes enseignes culturelles. Mais où trouver le plus large choix au meilleur prix ?

Les boutiques dédiées au manga

Immanquablement, les magasins manga reste LA référence pour le choix et les nouveautés. Sur Paris, citez la mythique librairie O-Taku Manga Lounge rue Keller qui propose un exceptionnel panel de séries soigneusement sélectionnées. Les prix y sont justes et le personnel ultra qualifié saura vous conseiller les yeux fermés !

En ligne

Sur la toile, le leader Amazon dispose d’uncatalogue de plusieurs dizaines de milliers de références, tout comme l’expert Manga-News dans une moindre mesure. L’achat en ligne permet de bénéficier de tarifs réduits toute l’année et de services pratiques comme la livraison gratuite ou rapide. De quoi se faire plaisir sans se ruiner !

Grandes enseignes culturelles

Cultura, Furet du Nord ou la Fnac proposent un large panel des séries incontournables à des prix standards. En revanche, gare aux ruptures de stock fréquentes sur les sorties récentes ! Ces acteurs restent plus axés grand public et peinent à suivre le rythme effréné des nouveautés manga.

Dimitri

Je suis un écrivain passionné par la lecture et l'écriture. J'ai choisi d'exprimer mes opinions et mes observations sur mon blog, où je publie souvent des articles sur des sujets qui me sont chers. Je m'intéresse aussi beaucoup aux préoccupations sociales, que j'aborde souvent dans mon travail. J'espère que vous apprécierez mes articles et qu'ils vous inciteront à réfléchir vous aussi à ces sujets. N'hésitez pas à me laisser un commentaire pour me faire part de vos réflexions !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page